Rencontre de concertation entre la CADEV-NIGER et ses partenaires dans le cadre du plaidoyer sur le droit à l´alimentation

Dans le cadre du plaidoyer sur le droit à l´alimentation, la Caritas Développement Niger (Cadev-Niger) a organisé ce jeudi 28 février 2019 l’espace « soleils d’Afrique », une rencontre qui a réuni plusieurs structures : Organismes des Nations Unies, ONGs Nationales et Internationales, Organisations de la Société Civile (OSC) et les services Etatiques. Cet atelier fait suite à une étude commandité par la Cadev Niger sur les textes règlementant la gestion durable de l´environnement dans le contexte de changement climatique et les programmes et budget régissant l´agriculture au Niger.  Cette rencontre avait pour objectif de créer un cadre de concertation en vue de dégager des positions et actions à mener par rapport au plaidoyer « droit à l’alimentation ».

Financée par le projet d´appui au renforcement des capacités de Caritas Africa en matière de Plaidoyer (PARCAP), il ressort de cette étude que l´arsenal juridique et institutionnel est en place pour une effectivité du droit à l´alimentation car le pays a ratifié l´ensemble des traités et conventions en la matière. Mieux le Niger fait partie des rares pays ayant constitutionalisé ce droit.

Les participants à la rencontre ont suivi la présentation de l´étude, s´en est suivi des débats forts enrichissants avec des travaux en groupe qui ont donné lieu a d´importantes propositions pour un plaidoyer global qui aboutit à de bons résultats.

 

Notons que dans l’allocution qu’il a présentée, le Secrétaire Général du Conseil d’Administration de la CADEV-Niger Oumarou Alazi , a au nom de la Présidente, empêchée, rappelé le contexte général du Niger eu égard à la sécurité alimentaire. En effet a –il indiqué, « cela fait des décennies que le pays fait face à des catastrophes qui contribuent à la détérioration des conditions de vie des populations les plus vulnérables. Cet état de fait a amené l’Etat à prendre des mesures dont le droit à l’alimentation ».

Pour contribuer à l’effectivité de ce droit la CADEV-Niger, sur financement de CARITAS AFRICA s’est engagée dans le plaidoyer a t il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
46 ⁄ 23 =