Mission de supervision du Forum Pays Caritas à Diffa

Dans le cadre de la supervision des activités de la Cadev Niger à Diffa, une mission du forum pays Caritas composée de la Cadev Niger, de CRS, de CAFOD et de Caritas Belgique s´est rendue à diffa du 18 au 23 mars 2019 pour la réunion du comité de pilotage EA15-18.

Cette mission conduite par la Présidente du Conseil d´Administration de Cadev Niger est composée du secrétaire Exécutif National, de la Directrice Diocésaine de Niamey, du Directeur Diocésain de Maradi par intérim, des responsables nationaux de la communication et des urgences, des représentants de CRS et de Caritas Belgique. Le représentant de CAFOD empêcher n´ayant pas pu effectuer le déplacement sur Diffa.

Après un escale à Maradi où la délégation a rencontré Mgr Ambroise Ouédraogo Evêque du diocèse, cap fut mis sur Maïné Soroa situer à 60km de Diffa. Sur place un accueil de grand jour a été réservé par le chef de Canton et sa cour aux hôtes du jour. Echanges d´amabilités et satisfécits vont ponctuer cette rencontre. Le chef de canton a exprimé toute sa gratitude à la délégation pour les interventions de Caritas dans son entité.  « Aux premières heures de la crise nous ne savions pas où mettre de la tête et Cadev Niger a été la première organisation à venir à notre secours et cela nous ne l´oublierons jamais » à t- il dit. Des propos similaires répétés par le préfet du département qui a reconfirmé à la délégation les biens fait des interventions de Cadev Niger et ses partenaires du réseau Caritas sur la vie de la population. Le Maire de Diffa a aussi dans la même foulée tenu à réitéré la gratitude des autorités régionales pour la présence de Cadev Niger auprès des populations de Diffa, et souhaitant que cela perdure car aujourd’hui plus qu´hier cette population a besoin de soutien pour amorcer son développement après 4 années d´insécurité.

Apres les autorités administratives et coutumières la mission est aller sur le terrain pour constater d´elle même ce que disent les autorités. Sur les sites de Kil Blamaram, Duro, Boulangou Yaskou et dans la ville de Diffa les bénéficiaires n´ont pas démentis les propos de leur responsables. Toutes les personnes rencontrées témoignent de leur satisfaction pour le soutien que leur a apporté Cadev Niger dans le cadre de l´aide d´urgence EA15-18 mais aussi le projet PRRC qui s´est matérialisé par des cashs transfert, des distributions de NFI, des formations et soutient pour les AGR en faveur des femmes et des jeunes de Diffa, Mainé Soroa et Chétimari. Que ce soit les bénéficiaires du cash inconditionnel, les maraichers ou les jeunes entrepreneurs de Diffa, la Cadev Niger avec ses partenaires a contribué à l´amélioration de leurs conditions de vie.

Ils ont tenu à dire merci aux responsables de Cadev Niger, CRS, CAFOD, Caritas Belgique et a toute la Caritas Internationalis.

Notons enfin qu´avant ces visites de terrain une rencontre d´échange a eu lieu à OCHA où le directeur régional absent, s´est fait remplacer par le directeur régional du PAM Monsieur Amadou Samake.

De cette rencontre nous retenons que la situation sécuritaire évolue en dent de scie mais cela n´empêche pas les actions des acteurs humanitaire sur le terrain. La levée de l´interdiction des activités au bord de la Komadougou va permettre à la population de soufflée un peu. Il faut a présent que les acteurs passe des actions humanitaires aux actions de développement. Faire le lien entre l´urgence et le développement

Certes le développement a besoin de sécurité, il faut  donc commencer par les zones les plus sûres pour inciter les autres à emboiter le pas.

La mission s´est achevée par une rencontre avec les agents de Cadev Diffa et un temps d´échange entre la PCA et les employés. Le bilan des activités  narratifs et financier EA 15/2018 a été présenter et discuter par l’équipe du projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 × 6 =