Deuil national de 48h décrété suite à la mort des 37 civils dans l’attaque de Darey Dey

Le gouvernement nigérien a décrété, mardi, un deuil national de 48h, suite à l’attaque menée lundi par des hommes armés non identifiés contre un village de la commune de Banibangou, près de la frontière malienne, tuant trente-sept (37) civils.

« Un deuil national de 48h est décrété, à partir du mercredi 18 août, sur toute l’étendue du territoire national », a indiqué le ministre porte-parole du gouvernement Abdoulkadri Tidjani dans un communiqué lu à la télévision publique.

Il a déclaré que « le lundi 16 août 2021, une attaque a été perpétrée dans les champs du village de Darey Dey par des hommes armés venus d’un pays voisin où ils sont retournés aussitôt, après l’agression ».

Trente-sept (37) personnes, dont treize (13) mineurs et quatre (4) femmes, ont été tuées dans l’attaque, ajoutant que quatre autres femmes figurent parmi les blessés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 × 14 =