Formation sur la protection des enfants et des adultes vulnérables

La protection des enfants et des adultes vulnérables contre les abus une priorité absolue de CADEV-Niger dans toutes ses interventions.

Vulgariser, sensibiliser l’ensemble de son personnel, les volontaires et partenaires sur la politique de CADEV-Niger en matière de protection des enfants et des adultes vulnérables. Voici la mission que s’est assignée la CADEV-Niger depuis l’adoption de cette politique en 2019 par le conseil d’administration . Dans cette optique, le bureau diocésain de Niamey à travers le projet PAREFF a organisé du 28 au 29 septembre 2021 au centre CFC une rencontre de formation pour le personnel du dit bureau et du Secrétariat Exécutif National. Durant 2 jours les participants ont passé en revue le contenu de la politique pour s’en approprier d’avantage avec l’éclairage et l’appui technique de M. Idrissa Abdoulaye Juriste, spécialiste en GRH et législation sociale.

Comme une mère aimante, l’Eglise et par-delà ses structures sociales prend soin et protège avec une affection plus particulière les plus petits et les plus faibles avait déclaré le Saint Père François dans son message Motu Proprio.

Apres l’explication des différentes notions et ce qu’il faut comprendre par enfants et adultes vulnérables, le consultant à présenter le contexte légal national, régional et international en matière de protection des enfants.

Caritas développement CADEV-Niger dans sa politique de sauvegarde des enfants et personnes vulnérables réaffirme certains principes non négociables qu’il a détaillé aux participants.

La CADEV Niger reconnait le droit des enfants et des adultes vulnérables à être protégés, quel que soit leur sexe, leur race, leur culture ou leur handicap ;

La CADEV-Niger reconnaît le caractère particulier des besoins des enfants et des adultes vulnérables, et s’engage en conséquence à créer et maintenir un environnement qui permette de prévenir les abus et l’exploitation des personnes.

Le personnel, les volontaires CSD, les agents pastoraux et les partenaires de la CADEV-Niger sont appelés à préserver la dignité de tous ceux avec qui ils entrent en contact, en faisant preuve à tout moment d’un comportement personnel et professionnel irréprochable.

Ainsi le personnel et les partenaires s’interdisent dorénavant certaines pratiques :

  • Le personnel, les volontaires et les partenaires de CADEV-Niger s’interdisent toute relation sexuelle avec des enfants ;
  • Le personnel, les volontaires et les partenaires de CADEV-Niger s’interdisent tout échange d’argent, d’emploi, de marchandises ou de services contre des rapports sexuels ;
  • Le personnel, les volontaires et les partenaires de CADEV-Niger s’interdisent de causer tout préjudice physique ou émotionnel aux enfants et aux adultes vulnérables ;
  • Le personnel, les volontaires et les partenaires de CADEV-Niger s’interdisent toute forme de comportement humiliant, dégradant ou à caractère d’exploitation à l’égard des enfants, des femmes et des adultes vulnérables ;
  • Le personnel, les volontaires et les partenaires de CADEV-Niger s’interdisent d’utiliser leur position dominante ou leurs fonctions pour refuser une assistance ou des services, ou accorder un traitement préférentiel ;
  • Le personnel, les volontaires et les partenaires de CADEV-Niger s’interdisent d’utiliser leur position dominante ou leurs fonctions pour requérir ou demander un paiement, un privilège ou tout autre bénéfice ;
  • Le personnel, les volontaires et les partenaires de CADEV-Niger s’interdisent de s’impliquer dans la traite des personnes sous toutes ses formes ;

En première partie de cette formation, M. Thiombiano Daniel à planter d’abord le contexte national et international qui a motiver l’adoption de cette politique par la CADEV-Niger.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 − 10 =