Assemblée Général de la Caritas Développement Niger 2022

Reportée de quelques semaines, la cinquième (5ème) Assemblée Générale de la Cadev-Niger a finalement ouvert ses travaux ce samedi 26 février 2022 dans la salle diocésaine de l’archidiocèse de Niamey sous la présidence de Monseigneur Laurent Lompo Archevêque métropolitain de Niamey, président de la CADEV-Niger. Dans son mot d´ouverture Monseigneur comme de coutume a d’abord souhaiter la bienvenue à son ainé Monseigneur Ambroise Ouédraogo évêque de Maradi, à tous les délégués venus des différentes localités du pays et les membres du conseil d’administration. Il a ensuite remercié l´ensemble du personnel de la CADEV-Niger notamment les responsables de structure dont le Secrétaire Exécutif National sortant M. Raymond Yoro Younoussi et la directrice diocésaine de Niamey sortante Mme Sabine Attama, le directeur de Maradi M. Abdoulmoumouni Illo et les Comités de Solidarité et Développement CSD pour le travail et la présence aux cotés des plus pauvres durant toutes ces années pour manifester la Charité Chrétienne. Il a aussi rendu un hommage mérité à M. Bernard Bangana, membre du conseil décédé en début d’année. Cette rencontre va être un moyen de parcourir ensemble ce qui est fait durant ces années et de parfaire ce qui n’a pas été bien fait. Il va conclure en confiant ces assises à la grâce divine.

A la suite de Mgr, la présidente du conseil d´administration Mme Sadou Odile Douramane a pris la parole pour rappeler l´objet même de la création de la CADEV. En effet, elle est la structure chargée de la mise en œuvre de la pastorale sociale de l´Eglise. « La CADEV-Niger n´a pas la prétention de réduire toute la pauvreté et de couvrir tous les besoins fondamentaux des hommes et femmes au Niger, mais tous ensemble nous pouvons aider nos frères et sœurs à se mettre debout ». Après le mot de la PCA et la présentation des délégations venues de différentes localités, les travaux ont effectivement démarré.
Le premier point a concerné le rapport moral et financier de la Caritas Développement Niger pour les années 2019,2020,2021.

Ensuite la lecture et amendements des textes fondamentaux de l’organisation dont certains articles ont été ajoutés et d’autres modifiés. Il s’agit des statuts et règlement intérieur de la Cadev-Niger ; les statuts du volontaire de la CADEV-Niger ; du statut des agents salariés de structure.

Le dernier point qui est la mise en place d’un nouveau Conseil d’Administration.

Après échange sur le nombre insuffisant de candidats pour intégrer le conseil d’administration, conformément aux statuts, il a été décidé de reconduire le conseil actuel pour une année et de convoquer une assemblée générale extraordinaire l’année prochaine pour l’élection des membres du conseil d’administration.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 × 5 =