Appropriation du projet d’Appui à la Résilience des Femmes dans les arrondissements communaux II et V de la région de Niamey (PARFEM).

Le mardi 19 mars  2019, s’est déroulée dans la salle « Jean-Paul II » de l’Archevêché de Niamey, l’atelier d’appropriation du projet PARFEM. Conduite par la Chargée d’Appui au Développement du Bureau Diocésain de Niamey, cette rencontre a vu la participation de intervenants sur le projet, parmi lesquels l’Aumônier du bureau diocésain de Niamey.

Dans sa présentation, la gestionnaire du projet PARFEM,  Mme Dicko Kadidiatou Diallo, a d’abord  souligné, que ce projet diocésain de la CADEV-Bureau de Niamey, a été financé par la Caritas Danemark pour un coût global de 80. 092. 701 FCFA sur une durée d’un (1) an (janvier à décembre 2019).

Elle a ensuite décliné les raisons qui sous-tendent la mise en place de ce projet, ainsi que les principaux axes sur lesquels se focaliseront les activités. Il s’agit principalement de renforcer la résilience des familles urbaines. Cela à travers les activités génératrices de revenus des femmes et filles en impliquant activement les autorités locales et la promotion des droits des jeunes filles mineures.

Après la présentation du projet des questions d’éclaircissement et les contributions des uns et des autres ont permis à l’assistance de bien cerner les défis et les attentes du projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 + 9 =