Cadev Niger participe à la conférence régional de Caritas Africa

La neuvième conférence régionale de Caritas Africa a ouvert ses travaux le 20 mai 2019 à Rome par une messe. Trente neuf (39) Caritas prennent part à cette rencontre.

L’ouverture des travaux a été marquée par le mot de bienvenue du président de Caritas Africa, SE Mgr Gabriel Justice ANOKYE, après avoir souhaiter la bienvenue aux participants a relevé que  « nous nous réunissons ici comme une Eglise, Famille de Dieu en Afrique, Terre d’Espérance et de Joie, un pays riche en ressources naturelles et humaines, j’exhorte tout un chacun à travailler dans un esprit d’appartenance, de paix et d’unité qui nous maintiendra en bonne place pour faire évoluer nos nombreux défis Matériels et de pauvreté anthropologique ; l’instabilité économique et socio-politique, ainsi que les maladies et les catastrophes naturelles.

Ensemble, tout le monde réalise plus (Together, Everyone Achieves More : T. E. A. M). Travaillons en tant que continent uni pour promouvoir le bien commun en Afrique « ad maioremgloriam dei ». »

S´en est suivi les discours de :

– Discours de Mr Michel Roy, Secrétaire Général de Caritas Internationalis,

– Discours d’ouverture par SE Mgr Mathieu MADEGA,Évêque de Mouila au Gabon et 1er Vice-Président du Symposium des Confrences Épiscopale d’Afrique et de Madagascar (SCEAM).

Le thème de cette 9ème conférence régionale est : « Afrique, terre d’espérance  »

L espérance n’est pas un vain mot, Mgr Michel Roy l´a rappeler dans son discours : « Espérance, c’est le moteur de la vie. La Foi, c’est ce qui inspire et donne le chemin, la Charité est l’expression concrète de cette Espérance moteur de la vie. Ceux qui n’ont pas de souci, ou qui prétendent ne pas en avoir, ne savent pas ce que c’est que l’espérance. Ce moteur qui anime ceux qui souffrent, qui font face à un quotidien, à un avenir incertain. Lors du lancement de la campagne « partageons le chemin » un mercredi matin à l’occasion de l’audience hebdomadaire sur la place Saint Pierre, c’était en septembre 2017, le Saint Père a fait un bel enseignement sur l’espérance. Ce qui anime les migrants sur la route, c’est l’espérance d’un lendemain meilleur. Et quelles que soient les difficultés à surmonter, le désert, la mer, la police, le rejet, c’est l’espérance qui les fait aller de l’avant, encore et encore. Le Saint Père nous les a présentés, ces migrants, comme source d’inspiration pour notre route à nous.

Après la cérémonie d’ouverture, les travaux se sont poursuivis avec le discours d’orientation de Son Éminence Peter Cardinal TURKSON, Préfet du Dicastère pour le Service du Développement Humain Intégral sur le thème : « Afrique, Terre d’Espérance  » à la lumière de L’Exhortation post-Synodale  » Africae Munus ».

L’Après midi a été réservé à l’approbation à :

–  des rapports narratifs et financiers du président de Caritas Africa,  du Secrétaire Exécutif Regional de Caritas Africa et le trésorier.

– approbation  des statuts et Reglement interieur de caritas Africa.

Toutes ces présentations ont été suivies de débats. Tous les rapports et textes ont été approuvés à l’unanimité.

Video du coordonateur de Caritas Africa sur les défis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 ⁄ 7 =