Message de la Journée Nationale de Solidarité 2018

Chers frères et sœurs !

 

L’Eglise du Niger,  fidèle à sa vocation est très engagée dans le service des plus démunis. Son action est inscrite dans ses orientations fondamentales.

L’Eglise du Niger réagit et face aux situations d’injustice, d’oppression et de toute atteinteà ladignité humaine. L’Eglise s’engage aux côtés des pus pauvres pour leur libération car ils sont les privilégiés de Dieu.

C’est dans cette dynamique d’engagement aux côtés des plus pauvres que la Journée Nationale de Solidarité est née au sein de la CADEV pour la collecte de fonds en vue de venir en aide aux personnes vulnérables.

Mgr Ambroise OUEDRAOGO et moi-même, tenons à exprimer notre profonde reconnaissance à l’endroit des fidèles chrétiens, des musulmans et toutes les personnes de bonne volonté pour la grande mobilisation chaque année au premier Dimanche de l’Avent. De 1.500.000 F CFAà la deuxième édition, nous sommes passés à 9.041.830 F CFAen 2017 correspondant à la septièmeédition.

Tout en vous remerciant pour l’effort fourni, nous vous invitons également à faireplus. Nous savons bien que les temps sont durs. Nous partageons non pas parce que nous en avons, mais tout simplement parce que nous aimons nos frères et sœurs et faisons confiance à Dieu à la manière de la pauvre veuve de l’Evangile qui donne tout ce qu’elle avait pour vivre (Lc21,4). Avec le thème de cette huitième édition :

« Mon frère, ma sœur, dans un élan de charité avançons au large », nous sollicitons davantage la générosité des uns et des autres sans limite. La charité n’est pas une simple aide humanitaire, c’est un chemin d’amitié avec l’autre au nom de l’amitié que nous vivons avec Jésus et que appelons : FOI. Plus on est ami de Jésus, plus on est ami des autres et spécialement des plus pauvres à travers le partage.

En ce temps de l’Aventoù l’Eglise nous invite à veilleret àprier, pour attendre le sauveur du monde, avançons au large dans notre élan de charité concrète pour les plus pauvres.

Comme Dieu nous aime et nous donne sans calcul, laissons nos cœurs déborder de charité pour les plus pauvres qui sont les amis de Dieu.

Puisse l’Eucharistie de ce première Dimanche de l’Avent nous donner un cœur aimant, une main ouverte et une volonté ferme au partage comme Dieu qui vit et règne pour les siècles des siècles. Amen !

Mgr Laurent Djalwana LOMPO

Archevêque de Niamey

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 15 =