Qui sommes nous

Caritas existe au Niger depuis 1962 sous le nom de Secours Catholique nigérien, elle a été restructurée en 2005 avec le Bureau d’Animation et de Liaison au Développement (BALD) crée lui en 1984 par les Évêques du Niger qui ont fondé la CADEV Niger (Caritas Développement Niger). L’objectif de cette restructuration était d’améliorer l’efficacité et l’harmonisation des organisations caritatives et de développement dans l’optique de rendre leurs bénéficiaires autonomes.

Elle est officiellement constituée en mars 2005 et est reconnue par l’Etat nigérien comme O.N.G de droit nigérien par Arrêté n°– 296/MI/D/DGAPJ/DLP du 19 août 2005.

Au plan national, la CADEV Niger est classée parmi les premières organisations humanitaires et de développement du pays. Elle est reconnue pour son professionnalisme et pour la justesse de ses activités.

La CADEV Niger dispose de deux bureaux diocésains à Niamey et à Maradi qui couvrent l’ensemble du territoire et un Secrétariat Exécutif National basé à Niamey qui sert d’espace de coordination des actions entre les bureaux et les partenaires.

La Caritas Développement Niger (CADEV-Niger) est une ONG apolitique, non confessionnelle, à but non lucratif qui travaille à la mise en œuvre de la pastorale sociale de l’église sur toute l’étendue du territoire nigérien en fonction des capacités et moyens qui lui sont disponibles, ainsi que la présence d’autres acteurs.

 

La mission première de la Cadev-Niger, à l’instar des autres Caritas, est le rayonnement de la charité chrétienne.
 Sur le terrain elle aide à développer la participation croissante des membres de la communauté chrétienne au travail caritatif, et de renforcer la responsabilité des ouvriers pastoraux.

La mise en œuvre des actions de la Cadev-Niger est rendue possible grâce aux Comités de Solidarité et de Développement (C.S.D) qui ont leurs assises dans les paroisses.

Les projets initiés par CADEV Niger sont de véritables outils de dialogue et facilitateurs d’échanges.

Elle s’efforce de devenir un espace pour favoriser le dialogue islamo-chrétien par l’intermédiaire d’échanges et de coexistence qui permet le partage et la solidarité.

 

En tant qu’instrument de l’Église Catholique, elle aide les personnes en difficulté indépendamment de leur religion, de leur groupe ethnique, ou de leur race.

 

Elle mène des projets d’urgence et de développement en particulier en luttant contre l’insécurité alimentaire chronique au Niger, mais son domaine d’intervention est plus varié, elle participe notamment à favoriser le dialogue islamo-chrétien et la coexistence.

En 2018 la CADEV Niger emploie 124 agents (25 agents de structure et 99 agents de projets) et 250 volontaires.