Visibilité des Caritas: Des Communicateurs améliorent leurs pratiques à Lomé

Après quatre jours de travaux assidus au Centre SMA de Lomé, les Communicateurs de 9 Caritas nationales ont renforcé de manière substantielle leurs compétences techniques et pratiques dans plusieurs domaines de la communication. Du 19 au 22 novembre 2018, dans la salle de conférence Monseigneur TREBLER à Lomé, ils ont suivi des modules, présentés par leurs pairs, appuyés par des exercices pratiques, sous la modération de Paul-Martial Agbobli, Accompagnateur-Consultant du programme Accompagnement Personnalisé de Proximité, Développement Institutionnel et Renforcement Organisationnel (A2P-DIRO). Y ont pris part, les Communicateurs des Caritas Benin, Burkina-Faso, Burundi, Côte d’Ivoire, Madagascar, Mali, Niger, RD Congo et Togo.

L’objectif principal de cette rencontre  était de mutualiser et partager les connaissances développées au sein des Caritas en vue d’une communication axée sur une visibilité accrue et un meilleur positionnement stratégique des Caritas dans l’environnement des OSC dans les différents pays.

Cet atelier a été animé de façon participative par les communicateurs eux-mêmes et catalysé par la coordination Diro à travers les expériences développées par certains pairs communicateurs sur les différents aspects du métier, les séances de brainstorming, les réflexions et les exercices en groupes. Plusieurs thématiques ont été développées. Il s’agit de la communication pour le développement, l’écriture journalistique, la photographie, la communication entre services au sein des Caritas, l’infographie, la production audiovisuelle, le community management, les relations avec les médias, l’administration et le référencement naturel de site web.

La notion de community management, qui désigne l’activité de gestion de la présence d’une marque ou d’une organisation sur les réseaux sociaux et autres espaces communautaires, a eu une part belle dans cette session.  Les communicateurs savent désormais qu’ils sont chargés de l’image de leurs Caritas et doivent veiller sur leurs e-réputation en animant une communauté de parties prenantes.

Sept groupes d’échanges pour stimuler le partage des connaissances

L’atelier de Lomé a permis de faire le point des avancées enregistrées depuis l’atelier des Communicateurs tenu en octobre 2017 à Nairobi et tirer les leçons y relatives. Les communicateurs ont été davantage éclairés sur la notion de « Communication pour le développement » et le partage des connaissances dans plusieurs domaines de la communication appliqués aux organisations socio-caritatives.

En rappel sept (07) groupes de partage ont été crées pour continuer la collaboration. Il s’agit du groupe : Infographie (OCDI/Caritas Togo), Photographie (Caritas Mali), Production audiovisuelle (Caritas Burkina-Faso), Rédaction des articles (Caritas Côte d’Ivoire), Référencement et administration d’un site web (Caritas Benin), Communication par les réseaux sociaux (Caritas Madagascar) et Relations Publiques (Caritas Cogo Asbl).

Paul martial Agbobli et Christian Etongo-Ilengo, tous deux du programme A2P-DIRO, au nom du coordinateur, ont remercié tous les participants pour leur présence et leur participation active. Par ailleurs, ils ont invité les uns et les autres à entretenir la flamme de cette collaboration en participant dans les groupes d’échange.

Cet espace a été pour les communicateurs  une opportunité de mise en lumière des attitudes professionnelles et d’amélioration technique de la pratique (photos et vidéo, qualité rédactionnelle, gestion des sites web, relation avec les médias, etc). Ils reconnaissent qu’il faut repenser la communication interne et externe des Caritas et aller vers la professionnalisation permanente. C’est pourquoi, ils se sont engagés à consolider les acquis de la formation et poursuivre leurs échanges au sein de ces sept Groupes sur la plate-forme de gestion des connaissances (KM) du programme.

 

Guy-Marin Kamandji et Béatrice Kaboré

2 thoughts on “Visibilité des Caritas: Des Communicateurs améliorent leurs pratiques à Lomé”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 × 8 =