Vœux définitifs de deux Sœurs NDA à Niamey

Elles ont dit définitivement oui à Dieu !
Sœur Alice BIRBA et Sœur Esther MAMOUDOU ont prononcé leurs vœux définitifs dans l’Institut des Sœurs Notre Dame des Apôtres, ce samedi 29 décembre 2018. La cérémonie a eu lieu à la Cathédrale de Niamey et a été présidée par l’Archevêque de Niamey, Mgr Laurent LOMPO, entouré de plusieurs prêtres.
Devant leurs parents, leurs consœurs religieuses venues du Burkina, de la Côte d’Ivoire et du Niger, ainsi que de nombreux fidèles chrétiens, Sœur Alice et Sœur Esther ont promis à la Supérieure Provinciale du Burkina et du Niger, Sœur Emilienne TOUGOUMA, de consacrer toute leur vie à Dieu et d’œuvrer pour le rayonnement de la Congrégation dans le monde entier. En communion avec toutes les religieuses NDA, ainsi que les Eglises particulières du Niger et du Burkina, Sœur Emilienne a accueilli leurs promesses et accepté leur intégration définitive dans la Congrégation des Sœurs Notre Dame des Apôtres. A l’occasion, elle les a invitées à vivre les Conseils évangéliques ainsi que le Charisme de la Congrégation partout où elles se trouvent.
A sa suite, Mgr Laurent LOMPO, dans son homélie, a exhorté les deux élues du jour à mettre en pratique les conseils évangéliques. « Les vœux définitifs, a-t-il soutenu, ne dispensent pas de la Chasteté, de l’Obéissance et de la Pauvreté évangéliques. Celles-ci sont la manifestation concrète de votre engagement définitif. » L’Archevêque leur a aussi demandé de vivre pleinement et sans contrainte le commandement de l’Amour que le Seigneur nous donne, dans leurs lieux de mission respectifs. C’est de cette manière, a-t-il souligné, qu’elles contribueront à la paix et à l’harmonie au sein de leurs communautés et de la Congrégation. La messe s’est poursuivie dans une ambiance joyeuse.
Sœur Alice BIRBA est burkinabè, de la région de Koudougou ; quant à Sœur Esther MAMOUDOU, elle est nigérienne, de la région de Téra. Elles ont fait leurs entrées chez les sœurs NDA il y a de cela respectivement sept et six ans. Toutes les deux ont fait un bain linguistique au Ghana, avant de séjourner en Côte d’Ivoire pour la formation. Actuellement, Sœur Alice est étudiante en infirmerie dans une école de santé à Maradi (Niger), et Sœur Esther, étudiante à l’Université Aube Nouvelle, à Ouagadougou (Burkina-Faso).
Que le Seigneur affermisse leurs pas à la suite du Christ et les garde fidèles à Lui ! Amen.

CCNC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 × 20 =