Voir de près les réalisations du programme refugiés maliens en 2018 à Ayorou

Dans le cadre de la supervision annuelle des activités, le Secrétaire Exécutif National de la Cadev-Niger accompagné de la directrice du bureau de Niamey, du responsable des urgences, du communicateur national et du gestionnaire du programme refugiés maliens a effectué une mission dans le département d´Ayorou ce jour. Cette mission vise à s´enquérir des réalisations au cours de l´année 2018, d´échanger avec les autorités administratives et coutumières et aller à la rencontre des bénéficiaires. En rencontrant le préfet et ses collaborateurs ainsi que le maire d´Ayorou, le SEN s´est réjoui de la bonne collaboration entre la Cadev-Niger et les autorités de ce département qui fait frontière avec le Mali et qui accueille des milliers de réfugiés fuyant le conflit dans leurs pays. Quant au préfet appuyé par le vice maire, ils se sont dit honorés par cette visite car poursuit-il « la Cadev-Niger est aux cotés des populations d´Ayorou depuis bientôt 10 ans et jamais nous ne nous sommes plaint du comportement de ses agents. Au contraire si nous devons faire la liste des réalisations de Cadev-Niger pour les populations d´Ayorou, refugiés et autochtone compris, une journée entière ne suffirait pas ». Après cette rencontre avec les autorités la mission s´est rendue sur deux (2) des cinq (5) sites de banques céréalières qui viennent d´être approvisionnés par la Cadev-Niger en vivre. Chacune de ces banques ont reçu dix (10) tonnes de mil soit Cinquante (50) tonnes pour l’ensemble. Les populations organisées en groupement pour la gestion de ces vivres se sont réjouient de ce don et ont promis d´en faire un bon usage. Notons que ces banques céréalières ont été construites en matériaux définitifs par les populations elles-mêmes. L´équipe d´animateur de Cadev-Niger sur place accompagnera ces populations pour une bonne gestion de ces banques céréalières. La mission s´est poursuivis par une rencontre avec les leadeurs communautaire notamment le chef de canton entouré des chefs de quartiers. Cela pour échanger avec eux sur les activités de Cadev-Niger dans leur entité. Il ressort une satisfaction générale et un sentiment de reconnaissance de ces derniers qui demande de transmettre tout leur remerciement au président de la Cadev-Niger et à ses partenaires qui, malgré les difficultés financières restent toujours proche des populations d´Ayorou. La visite s’est achevée avec une cérémonie de remise de diplôme et de kits à une dizaine de jeune d´Ayorou qui ont été formés en électricité bâtiment et électricité mécanique

au centre de formation des Métiers de Ayorou. Au cours de cette cérémonie les jeunes ont été invite à prendre au sérieux cette formation qu´ils ont reçu mais aussi à prendre soin du matériel mis à leur disposition. Le Maire, le chef de canton, les parents des enfants et les responsables de Cadev-Niger ont exhorter ces jeunes à prendre au sérieux le métier qu´ils ont appris car c’est une opportunité qui leur est offerte pour réussir dans la vie. Enfin les parents ont demandé d´étendre cette formation à plus de jeunes  et que les actions de la Cadev- Niger continue a Ayorou car comme le dit l´adage « Le fleuve a plus d’eau mais en a toujours besoin». La mission a regagné Niamey dans la soirée avec un sentiment de satisfaction générale car une fois de plus avec ses réalisations faites à Ayorou en 2018 Cadev-Niger s´est faite encore  plus proche des plus pauvres.

Echange avec les femmes du groupement féminin chargée de la gestion de la BC
Rencontre avec Amirou et les chefs de quartiers
le premier de la promotion des 10 jeunes formés et équipé en matériel de travail
Jeune formé en électricité auto et équipé en matériel de travail
les 10 jeunes diplômés d´Ayerou équipés en matériel de travail
Equipement des jeunes
Echange entre la délégation le maire et les femmes du groupement
Rencontre avec Amirou et les chefs de quartiers
Diplôme
une des femmes bénéficiaires de la Banque céréalière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
38 ⁄ 19 =