Semaine de Laudato Si’ Ensemble nous prenons soin de notre mère la Terre, notre maison commune.

Le 24 mai 2015, le Saint-Père a signé Laudato Si’, élevant une voix prophétique pour défier l’humanité sur l’état de notre maison commune. La question clé était de savoir dans quel état nous voulions laisser notre maison commune en héritage à nos enfants, la future génération. Il a voulu que l’humanité soit consciente du bien commun et que nous soyons des intendants pour sauvegarder ce don divin fait à l’humanité.

Le Saint-Père a insisté sur le fait que l’écologie intégrale, qui place la personne humaine au centre de nos activités dans ce monde où tout est interconnecté, était la clé pour construire un monde meilleur. Il a insisté sur le fait que chacun d’entre nous était responsable en tant qu’intendant et devait accomplir son rôle en tant qu’instrument de Dieu dans le soin de la création.

La pandémie de Covid-19 nous a donné des indications claires sur la vulnérabilité et la fragilité de notre monde moderne, renforçant les paroles prophétiques du Pape François sur la nécessité de prendre soin de notre mère la Terre. Elle nous a clairement montré que nous sommes tous interconnectés et que nous ne pouvons pas vivre dans l’ignorance de l’autre ou de manière isolée. Elle a mis en évidence le fait que nous sommes coresponsables et qu’il est de notre devoir de protéger la personne humaine, l’environnement, la nature et la société dans laquelle nous vivons.

Le cinquième anniversaire de Laudato Si’, dans le contexte du Covid-19 nous apporte le message clé du Pape François : la conversion écologique doit avoir lieu maintenant, avant qu’il ne soit trop tard. Que la commémoration du cinquième anniversaire soit unkairos, un moment de réflexion, de changement et de conversion écologique pour s’engager dans la construction d’un nouveau monde, un nouveau départ dans l’esprit de Laudato Si’, où chacun de nous dans un esprit de fraternité puisse entendre la clameur de la terre et la clameur des pauvres, pour construire une société juste et un cadre de vie sûr en tant qu’intendants de la création.

Le cinquième anniversaire sera vécu en étroite coopération avec le Dicastère pour le service du développement humain intégral et une série d’événements et de réflexions sont proposés. Nous sommes tous appelés à y participer par la réflexion en petits groupes, en tant que collègues, dans les paroisses, les écoles etc.

En tant que Caritas, notre force principale et l’essence de notre mission se trouvent dans les communautés et les paroisses. Je vous encourage à partager ces événements et à animer vos communautés pour les sensibiliser à l’importance de devenir des acteurs du changement de notre monde par la conversion de nos cœurs et nos esprits. L’esprit de solidarité naturelle nourri pendant la pandémie de Covid-19 doit perdurer et chacun de nous doit être rendu responsable de notre maison commune, notre mère la Terre.

Prendre soin de notre mère la Terre est d’abord une responsabilité individuelle qui nous mène à une responsabilité et un engagement collectifs dans lesquels chacun de nous a un rôle à jouer.

Aloysius John

Secrétaire général de Caritas Internationalis

20 mai 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 − 17 =