Lancement EA 10/2020 au bureau diocésain de Niamey et remise de voucher aux bénéficiaires à Ouallam et Torodi

Dans le cadre de son projet « Projet d’appui d’urgence aux ménages (autochtones, déplacés internes et réfugiés) victimes des effets de la crise alimentaire 2019 et/ou des conflits armés et du COVID-19 dans les régions de Diffa, Maradi, Tahoua et Tillabéry du Niger (EA 10/2020)», le bureau de Niamey de la CADEV Niger a organisé une cérémonie officielle de lancement des activités dudit projet dans les départements de Ouallam et de Torodi au titre de la région de Tillabéri le jeudi 17 septembre 2020 sur le site des déplacés internes et le Lundi Septembre 2020 à Torodi.

C’est en présence des représentants des préfectures de Ouallam et Torodi, des Maires des deux communes les Représentante locales d’OCHA et du HCR les chefs de villages/leaders communautaires des villages des deux départements.

Dans son mot de lancement le secrétaire exécutif a rappeler qu’il s’agit d’un projet d’accompagnent en urgence dont l’objectif principal est de Contribuer à la résilience des ménages (autochtones, déplacés internes et refugiés) victimes des effets de la crise alimentaire et/ou des conflits armés et du COVID-19 dans les régions de Diffa, Maradi, Tahoua et Tillabéry.

Pour atteindre cet objectif, deux sous-objectifs majeurs sont poursuivis par ce projet à savoir :

  • Faciliter l’accès aux ressources pour la satisfaction des besoins fondamentaux des bénéficiaires identifiés dans les régions de Diffa, Maradi, Tahoua et Tillabéry victimes de la crise alimentaire et/ou des conflits armés et du COVID-19 ;
  • Favoriser la protection de l’environnement et du potentiel productif.

Et pour atteindre ces objectifs, les activités clés prévues au titre de la région, conformément au plan de réponse humanitaire et au plan de soutien 2020 au Niger, sont entre autres :

  • Le cash transfert inconditionnel pour une sécurité alimentaire et la protection ;
  • L’appui en eau potable ;
  • La préservation de l’environnement ;
  • Et l’appui et l’encadrement contre la COVID-19.

Pour le volet sécurité alimentaire, la CADEV Niger a opté pour la stratégie de cash transfert inconditionnel puisqu’il s’agit là, de donner la latitude à chaque ménage bénéficiaire d’accéder aux biens fondamentaux de subsistance qui conviennent aux membres dudit ménage.

L’accès à ce cash transfert, qui est de 32.500 FCFA par mois et pendant 3 mois à compter de septembre 2020, se fera par l’octroi au préalable d’un voucher et d’un Etat de paiement signés au bénéficiaire qui les présentera auprès de notre partenaire de micro finance afin de retirer son argent.

Ainsi au terme de la cérémonie en présence des invités, la Cadev-Niger, bureau de Niamey a procéder à la remise du voucher et du coupon au 1000 bénéficiaires au titre de la région de Tillabéry dont 500 à Ouallam et 500 à Torodi.

Pour rappel ce EA 10 /2020 est un projet financé à travers le réseau de CARITAS Internalionalis, notamment par :

  • Caritas Danemark;
  • Secours Catholique, Caritas France;
  • Caritas Espagne;
  • Développement et Paix (Canada);
  • Caritas Luxembourg;
  • Caritas Corée ;
  • Et Caritas Japon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 + 20 =