Avec Zaman Taré, les jeunes s’engagent à façonner la paix ensemble

A l’occasion de la Journée Mondiale de la Paix consacrée par les Nations Unis ce jour 21 septembre, la Cadev-Niger à travers Zaman Taré a organisé une conférence publique sur le thème « Façonnons la Paix Ensemble ». C’était aussi l’occasion pour la clôture des activités de la Caravane Nationale Zaman Taré lancée le 7 février 2020 à Agadez et qui a sillonné toutes les régions du Niger.

La maison des jeunes et de la culture Djado Sékou de Niamey a servi de cadre à cette manifestation qui a vu la participation de plusieurs personnalités et une forte mobilisation de la jeunesse de Niamey.

A l’ouverture de cette manifestation qui comporte deux (2) grandes parties dont une conférence suivie de manifestations culturelles, Monseigneur Laurent Lompo, Archevêque de Niamey a exhorté les participants à s’engager ensemble pour la paix au Niger et dans le Monde.

« Notre défi est que la population du Niger en général, et la jeunesse en particulier, bien soudée autour de ses riches valeurs ancestrales prenne connaissance et conscience davantage de cet acquis, afin de s’en servir régulièrement, et ainsi de vivre ensemble ! en paix.

C’est partant de cette réalité, que les Caritas d’Afrique et d’Europe, dans le cadre du partenariat Union Européenne-Afrique, nous invitent à un partage autour du thème de la Journée Internationale de la Paix de cette année « Façonner la Paix Ensemble », et à faire du prochain 6ème sommet UA-UE, qui aura lieu dans un mois, une occasion de s’engager sur des moyens pratiques de construire la paix par des processus véritablement inclusifs. « Placer les personnes au cœur des efforts de paix et de sécurité impliquerait d’aller au-delà d’une approche centrée sur l’État, de reconnaître les capacités des personnes et de formuler des stratégies ambitieuses pour l’inclusion dans la construction de la paix et de la résilience ».

Cette journée, que le Niger commémore aujourd’hui, à l’instar des autres pays du monde, demeure une inspiration pour la CADEV Niger, qui a délibérément choisi de la coupler aux activités de clôture de la Caravane, afin de marquer un cachet particulier à celles-ci. »

Deux éminents conférenciers ont développé sur la thématique. Père Jean Baptiste Kafando Curé de la paroisse St Jean de Yantala et Cheikh Barham Aboubacar Hassoumi président du CDIIR Niger. Des présentations qui ont donné lieu à des échanges et questions des participants ainsi que des contributions enrichissantes des personnalités présentes.

La deuxième partie a démarré avec la musique Zaman Tare chantée par de grands artistes du Niger ayant participer à la caravane et les comédiens de la troupe Tsheba qui ont tenu en haleine le public pendant plus d’une heure par la musiques, les sketchs et chansons de sensibilisations sur la paix et la cohésion sociale.

Pour rappel la Caravane, s’inscrit dans le cadre des activités du Programme « d’Action Communautaire pour le Pluralisme Culturel et Religieux au Niger et au Nigéria », dénommé ZAMAN TARE en haoussa ou vivre ensemble en français.  

Elle est placée sous le thème,  « Vivre Ensemble », afin de contribuer à renforcer la cohésion sociale, la tolérance culturelle et religieuse ainsi que la parenté à plaisanterie.

Le programme Zaman Taré, est un programme de quatre ans (2018-2022), financé par l’Union Européenne et la Caritas Angleterre et Pays de Galles (CAFOD), au Nigéria et au Niger. Il est respectivement mis en œuvre au sein de ces pays par la Caritas Nigéria et la Caritas Développement-Niger (CADEV-Niger). Il requiert comme objectif global, le renforcement du multiculturalisme et de la tolérance religieuse.

La dynamique de Zaman Taré associe les religieux, les journalistes, les acteurs gouvernementaux, les organisations de la société civile (OSC), les jeunes, les femmes, les dirigeants locaux, les étudiants, les enseignants, les élèves, et les artistes, bref la population dans son ensemble.

En utilisant la Caravane, comme un des moyens actifs pour passer le message de consolidation de nos acquis en matière de tolérance culturelle et religieuse, particulièrement en valorisant nos us et coutumes, la CADEV-Niger à travers Zaman Taré, entend apporter sa modeste contribution pour promouvoir le « Vivre ensemble » au Niger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 ⁄ 9 =