Insécurité : Baroua attaqué par des éléments de Boko haram

Dans le communiqué du ministère de la Défense nationale publié ce mercredi 25 août 2021 en milieu de journée il fait état de seize (16) soldats tombés sur le champ d’honneur et neuf (9) autres blessés. Une cinquantaine (50) de terroristes ont été neutralisés et une importante quantité d’armes et de munitions de différents calibres saisies. 

Ce sont les positions de l’armée et de la Garde nationale qui sécurisaient le village de Baroua qui ont été attaquées par plusieurs centaines d’éléments de Boko Haram en traversant le lac Tchad à pied, à cheval et en pirogue.

Malgré l’imposant dispositif sécuritaire en place à Baroua, les assaillants lourdement armés ont pu donc s’infiltrer dans quelques quartiers de cette localité de la commune rurale de Bosso, située à quelques encablures du Lac Tchad.

Les FDS en mission dans la zone se sont aussitôt transportés sur les lieux et des opérations de ratissage ont été engagées par les éléments de la Zone de défense VI qui opèrent dans le cadre de la Force multinationale mixte (FMM).

Depuis quelques jours, les présumés terroristes et autres bandits armés tentent des coups d’éclats avec enlèvements de civils ou vols de bétails dans cette zone.

Il faut dire que Baroua est un village emblématique qui a connu plusieurs attaques depuis le début, en 2015, et Baroua est le premier village concerné par l’opération retour au village des déplacés internes nigériens après presque six (6) années. Le Président de la République Bazoum Mohamed était d’ailleurs en visite le 02 juillet dernier à Baroua, d’où a été lancée la première phase de cette opération de grande envergure qui se poursuit actuellement.

Les braves populations de Baroua, qui vivent de la pêche et de l’agriculture, avaient accepté de retourner dans leur village, à conditions, entre autres, qu’elles soient sécurisées.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 + 7 =